trait de séparation du site de la librairie en ligne malkavian
trait de séparation du site de la librairie en ligne malkavian
trait de séparation du site de la librairie en ligne malkavian
Pièces de théâtre classique et contemporain | Librairie Malkavian

Théâtre

Le théâtre : qu’est-ce que c’est ?  

Le théâtre, qu’on appelle aussi le sixième art, est un art qui existe dans le monde entier depuis les origines de l’humanité. Selon les époques et les civilisations, il prend des formes très diverses : sur une scène carrée ou circulaire, sur des tréteaux dans la rue ou bien dans une arène. Les textes qui y sont représentés, que l’on appelle « pièces de théâtre », ont également évolué à travers les âges. Dans cet article, nous allons d’abord présenter les spécificités du genre théâtral, puis décrire son évolution depuis son origine, jusqu’à nos jours.  

Les spécificités du genre théâtral

Les genres théâtraux  

Les pièces de théâtre sont traditionnellement divisées en genres, selon l’effet qu’elles sont censées avoir sur le public. Les deux genres principaux que l’on retrouve dans les pièces de théâtre depuis la Grèce antique sont la comédie et la tragédie.  

Définition de la comédie

La Comédie a pour vocation d’amuser l’assistance. Une pièce de théâtre comique repose sur ce que l’on appelle des ressorts comiques, c’est-à-dire les différents moyens mis en place pour faire rire le public. Ces ressorts comiques sont le comique de situation, le comique de geste (burlesque, grotesque), le comique de répétition et le comique de caractère. Les comédies contiennent en général une critique de la société, que ce soit par le biais de la parodie (Jules Romains), de la caricature (Aristophane, Molière) ou un travail sur la langue (Eugène Ionesco, Jean Tardieu).  

Quelques pièces comiques à découvrir dans notre catalogue

Knock, ou le triomphe de la médecine, Jules Romains ;

Les Fourberies de Scapin, Molière ;

La Cantatrice Chauve, Eugène Ionesco.

Définition de la tragédie

La tragédie, comme la comédie, existe depuis le théâtre grec antique. L’ouvrage théorique qui a défini le principe de la tragédie est La Poétique d’Aristote. La tragédie représente l’homme livré à son destin, et voué à une fin tragique, quoi qu’il fasse pour tenter de s’en sortir. La tragédie parfaite selon Aristote est Oedipe-Roi de Sophocle, où le personnage réalise la prophétie (tuer son père et épouser sa mère) en essayant d’échapper à son destin. La Tragédie doit mener à la catharsis : la purgation des émotions de terreur et de pitié causées par le spectacle tragique. Les plus célèbres auteurs de tragédie sont Jean Racine et William Shakespeare

Quelques tragédies à découvrir dans notre catalogue

Médée, Sénèque ;

Phèdre, Jean Racine ;

Othello, Macbeth, William Shakespeare.  

Certaines pièces de théâtre ne peuvent être classées ni dans le genre de la Comédie, ni dans celui de la Tragédie, par exemple, une pièce avec une histoire tragique, mais terminant par une fin joyeuse (Le Cid, de Corneille), ou une pièce utilisant des procédés comiques, mais s’achevant par une fin tragique (Dom Juan, de Molière).  

Les pièces qui traitent d’un sujet sérieux, mais ne correspondent pas aux règles de la tragédie, sont communément appelées « drames ».

Le vocabulaire du théâtre

Le théâtre est un genre littéraire à part entière, qui utilise un vocabulaire et des procédés spécifiques. Les indications de décor, de costumes ou de gestes réalisés par les personnages se nomment des didascalies, et les paroles échangées par les personnages des répliques. Une longue réplique est une tirade, et une tirade dite par un personnage seul en scène se nomme un monologue.  

Les pièces de théâtre utilisent souvent les procédés de quiproquo (confusion de la part d’un personnage sur l’identité d’un autre personnage, qui produit un effet comique et contribue à nouer l’intrigue) et de théâtre dans le théâtre (représentation dans la pièce d’acteurs jouant une autre pièce de théâtre, ou parlant du théâtre en tant que personnages).  

Quelques éléments d’histoire du théâtre

Le théâtre antique (grec et romain)

Dans l’antiquité grecque et romaine, le théâtre était présenté dans d’immenses amphithéâtres en plein air lors de fêtes religieuses dédiées au dieu Dionysos (Bacchus). Dans le théâtre grec antique, les pièces étaient jouées par des acteurs masqués, portant des cothurnes (chaussures surélevées en bois), et étaient mêlées de musique, de danse et de chants. Plusieurs comédies et tragédies grecques et romaines ont été conservées, et ont servi d’inspiration à de nombreux auteurs d’époques ultérieures (Molière, Shakespeare, Racine, Corneille…). Aujourd’hui, elles restent une grande inspiration dans le théâtre contemporain.

Quelques pièces du théâtre antique dans notre catalogue

Médée, Sénèque ;

Oedipe-Roi, Sophocle.

Le théâtre médiéval et son évolution

Pendant le Moyen Âge, le théâtre était très présent dans la vie quotidienne, lors de foires et de fêtes populaires, et des pièces de tout genre existaient sur des motifs laïques (pastorales, etc..) Ou religieux (mistères). Mais le théâtre médiéval n’était pas régi par des règles écrites, et peu de pièces de théâtre étaient mises par écrit.

Petit à petit, dans toute l’Europe, les pièces de théâtre se complexifient et le théâtre devient un genre littéraire à part entière. Les auteurs ayant le plus de succès sont Goldoni (Italie), Lope de Vega et Calderon (Espagne), et bien entendu, William Shakespeare (Angleterre). Pour en savoir plus sur William Shakespeare et le théâtre élisabéthain, vous pouvez consulter cette page.

Quelques pièces de William Shakespeare dans notre catalogue

Le Roi Lear, William Shakespeare ;

Roméo et Juliette, William Shakespeare ;

Othello, Macbeth, William Shakespeare.

L’invention du théâtre classique

À partir du XVIIe siècle, en France, on ressent le besoin de théoriser le théâtre, en s’inspirant de la Poétique d’Aristote. Les pièces se découpent en actes, puis en scènes.  

La tragédie classique, dont le maître incontesté est Jean Racine, doit suivre des règles très strictes : respecter les unités de temps, de lieu et d’action (un seul évènement, qui doit se dérouler au cours d’une seule journée et au même endroit), la bienséance (ne pas représenter la violence sur scène, mais par un récit de la violence) et la vraisemblance (réalisme de ce qui arrive). Les histoires sont souvent composées autour des personnages de la mythologie grecque (Antigone, Phèdre, Andromaque...).

Une tragédie classique doit se terminer de façon tragique, par la mort ou l’échec (on nomme cette fin catastrophe tragique). La querelle du Cid est née du non-respect de cette règle par l’auteur. En effet, Le Cid de Pierre Corneille se présente comme une tragédie, mais a une fin heureuse, et elle ne rentre donc pas dans la définition du classicisme au théâtre.  

Au XVIIe siècle, la comédie a toujours beaucoup de succès, notamment avec les pièces de théâtre de Molière, jouées à la cour du roi Louis XIV. La comédie, comme la tragédie, se découpe en actes et en scènes, mais utilise des procédés comiques. Elle doit avoir une fin heureuse, où tous les problèmes (quiproquos, intrigues, etc.) sont résolus.

L’évolution du théâtre au XVIIIe et XIXe siècle

Au XVIIIe et XIXe siècle, le théâtre évolue dans différentes directions, en se détachant déjà des règles classiques. Pendant le siècle des Lumières, Denis Diderot défend un théâtre moral, suivi au XIXe siècle par Émile Zola, qui souhaite montrer au théâtre les malheurs du peuple de façon naturaliste.  

Les pièces de théâtre qui ont le plus de succès en France à cette période sont Hernani et Ruy Blas de Victor Hugo, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, et Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand. Ces pièces ont toujours un grand succès aujourd’hui, et sont régulièrement présentées au théâtre, grâce au caractère intemporel des thèmes qu’elles traitent : l’oppression des faibles, la laideur et la beauté, et l’exploration de la condition humaine en général.  

Les classiques du théâtre français dans notre catalogue

Phèdre, Jean Racine ;

Le Cid, Pierre Corneille ;

Les Fourberies de Scapin, Molière ;

Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand.

La crise du drame et l’essor de la mise en scène

À la fin du XIXe siècle, suite aux théories philosophiques de Nietzsche (L’Invention de la Tragédie) et Schopenhauer (Le Monde comme volonté et représentation), le rôle du théâtre est remis en question, en même temps que le sens de la vie humaine. Les dramaturges cherchent de nouvelles manières d’écrire une pièce de théâtre, et la mise en scène devient un art à part entière. Les recherches prennent des formes variées, mais ont en commun de remettre profondément en cause les fondements du théâtre classique, et notamment la construction de la pièce sur une action centrale. C’est ce que l’on appelle la crise du drame.  

Comme dans l’art en général, la forme prend le pouvoir sur le fond, et l’on se désintéresse du drame (au sens d’action) pour se concentrer sur des symboles, comme chez les symbolistes Maurice Maeterlinck (L’Oiseau Bleu) ou Henrik Ibsen (Le Canard Sauvage), ou sur la psychologie des personnages, comme chez Anton Tchekhov (La Mouette).

Mais c’est après la Seconde Guerre mondiale que la crise du drame atteint son apogée avec le théâtre de l’absurde.  

Quelques pièces du théâtre moderne dans notre catalogue

L’anniversaire, Harold Pinter ;

Les Bonnes, Jean Genet ;

La Mouette, Anton Tchékhov ;

Thésée, André Gide.

Le Théâtre contemporain

Au milieu du XXe siècle, de nombreuses personnes ont réfléchi au renouveau du théâtre comme art. Bertold Brecht, dans son Petit Organon pour le théâtre rejette la séparation qui vaut depuis Aristote entre le genre épique et le genre lyrique. Selon lui, le genre épique (le fait de raconter une histoire de façon distanciée) est possible et nécessaire au théâtre. Antonin Artaud, dans Le théâtre et son double, renoue avec l’idée de théâtre comme rituel. Des penseurs tels que Peter Brook, dans L’Espace vide, cherchent à revenir à l’essence du théâtre, qui peut se limiter à un acteur dans un espace et un spectateur qui le regarde. On réfléchit aussi au rôle social du théâtre, avec l’invention du théâtre forum par Augusto Boal.  

Aujourd’hui, le théâtre est un genre qui se renouvelle sans cesse. Le texte est devenu un élément parmi d’autres, et est de plus en plus souvent composé en même temps que le reste du spectacle, ce qu’on appelle écriture de plateau. Des auteurs tels que Joël Pommerat ou Didier-Georges Gabily ont développé des techniques d’écriture au plateau en lien avec les acteurs et la scénographie. Ces techniques donnent lieu à des formes de textes déstructurées, qui s’apparentent parfois à de la poésie. Bien souvent, les textes ne sont plus un point de départ sur lequel est fondé le spectacle, mais un reste du spectacle, des « cendres », comme s’exprime le metteur en scène et dramaturge argentin Rodrigo Garcia.  

En France, il y a une opposition entre théâtre public et privé. Le premier est largement subventionné, et est censé présenter des pièces qui font évoluer le théâtre en tant qu’art. Le second tire ses revenus des entrées de spectacles, et accueille plus de spectateurs. La pièce de théâtre française contemporaine la plus jouée dans le monde est une pièce du répertoire du théâtre privé, Art de Yasmina Reza, qui a gagné plusieurs prix prestigieux. Le théâtre d’improvisation et le One man show, relevant du théâtre privé, ont également un grand succès aujourd’hui, mais ne mènent que rarement à un texte édité.

Pièce et critique sociale, disponible sur votre librairie en ligne
Livre neuf

Les Bonnes

 6,90 EUR
Auteur : Jean GENET
Date de parution : 1978
Nombre de pages : 128

La pièce de théâtre « Les Bonnes » de Jean GENET n'est pas une lecture agréable mais ça n'est pas le but. de l'aveu même de l'auteur, la pièce vise à créer le malaise. Découvrez une œuvre intemporelle, qui secoue et dérange. Tout en subversion et en subtilité, cette pièce demeure loin de la provocation facile pseudo-dérangeante d'autres textes mettant en scène des bourgeois qui s'invectivent en hurlant sur des sujets futiles. Son approche se veut plus insidieuse pour évoquer la violence des rapports de classe. Si l'écriture de GENET caresse les oreilles, certaines répliques sont brutalement belles pour rendre une oeuvre très riche qui s'insinue dans l'esprit du lecteur pour s'y installer durablement en laissant une impression très forte.

Pièce de théâtre contemporain, disponible sur votre librairie en ligne Malkavian
Livre neuf

L’anniversaire

 13,00 EUR
Auteur : Harold PINTER
Date de parution : 1985
Nombre de pages : 112

Écrite en 1957 et créée en 1958 à Cambridge, tout au début de la carrière de dramaturge de Pinter, la pièce de théâtre L'Anniversaire n'a pas été dans un premier temps un succès. Ce sera l'adaptions télévisée, qui en plus de séduire un large public, permettra une reconnaissance critique du texte. Emportée par ce tourbillon de l'absurde et du mystérieux.
La tension repose sur ce mystère : qui sont ces deux personnages Goldberg et Macann qui débarquent dans cette pension rompant le petit trin-trin quotidien ? Une fois finie vient la réflexion sur le symbolisme des personnages.

Essais critiques sur l'art dramatique, commande préparée en 24 h sur votre librairie en ligne.
Livre neuf

La Comédie du drame

 9,20 EUR
Auteur : Jean TARDIEU
Date de parution : 1993
Nombre de pages :

La cité sans sommeil (Fiction fantastique, en trois tableaux), Le petit voleur (Rêve de banlieue, en deux actes), Pénombre et chuchotements (Mélodrame à voix basse, en un acte), L'épouvantail (Monologue de plein air) sont suivis d'une farce brève inédite. Telles sont les œuvres de théâtre à la fois atroces et drolatiques conviant le lecteur à l'univers singulier d'un des plus cruels et plus audacieux poètes de notre temps. L'humour y est grinçant, soutenu et comme irradié par un défi lancé en permanence à la créature humaine avec ses émotions, ses rages, ses lâchetés et, par-dessus tout, ses révoltes en face d'une société que l'époque, abominablement, lui impose.

Pièce de théâtre antique, classique disponible sur votre librairie en ligne.
Livre neuf

Médée

 5,70 EUR
Auteur : Sénèque
Date de parution : 2014
Nombre de pages : 336

Médée, le prototype de la femme-sorcière, de la harpie vengeresse, de la criminelle sans tabou, Médée l'empoisonneuse au sens propre. Médée, le cauchemar des hommes ! Médée la féministe enragée ! Noircie, traînée dans la boue par Euripide, Ovide, Diodore, les frères Corneille, Lamartine, Anouilh : à l'unanimité, elle fait parler d'elle. Dans le portrait fait par le philosophe stoïcien Sénèque, le lecteur peut s'attendre à voir là une femme faite d'un cuir plus épais face aux susceptibilités masculines, dans une pièce qui se laisse écouter avec moins de complaisance, et se montrer moins crédule face aux ragots mythologiques de tout poil. Pour le lecteur qui s'attend à une pièce de théâtre antique donnant une manifestation d'ouverture et de tolérance face à la problématique complexe de la femme abandonnée, rompue et manipulée, le libraire recommande de passer son chemin. Sénèque, pour être philosophe on n'en est pas moins homme. Découvrez ainsi, ou redécouvrez, le terrible portrait d'une femme bafouée, d'une héroïque tragique plus près de la camisole de force que de la malédiction divine.

Pièce de théâtre de Jules Romains, commande disponible en 24 h.
Livre neuf

Knock, ou le triomphe de la médecine

 6,30 EUR
Auteur : Jules ROMAINS
Date de parution : 1924
Nombre de pages :

Knock, ou le Triomphe de la Médecine est une pièce de théâtre à la fois drôle et farceuse, visionnaire d'un temps à venir de sur-médicalisation par une médecine devenue affairiste. Avec un personnage principal magnétique, à l'autorité bon enfant, le médecin de Jules ROMAINS est lui-même place à mi-chemin entre le gourou et l'entrepreneur en élevage intensif des malades. Une pièce qui se relit sans lassitude !

Essais sur l'art dramatique d'Antonin ARTAUD, livre neuf ou occasion, commande prête en 24 h.
Livre neuf

Le théâtre et son Double

 8,60 EUR
Auteur : Antonin ARTAUD
Date de parution : 1985
Nombre de pages : 256

Essai regroupant plusieurs textes d'Antonin ARTAUD centrés sur les recherches et les désirs liés au théâtre nouveau, un théâtre qui se voit libéré des apories de la bourgeoisie, délesté des traditions psychologiques usées et de la souveraineté du texte comme de l'auteur. Dans un souhait de retour au théâtre magique et liturgique, l'auteur fait état dès les années 1930 d'un art destiné à faire vivre les âmes des spectateurs, qui ne serait que vibrations et résonances.

Pièce de théâtre classique, commande préparée en 24 h.
Livre neuf

Oedipe Roi

 3,10 EUR
Auteur : Sophocle
Date de parution : 2015
Nombre de pages : 208

Qui est donc cet Oedipe dont le nom a fini par devenir celui d'un complexe ? Cité à tout bout de champ, à tort ou à raison, on se persuaderait presque de le connaître sans en avoir lu la légende. Sophocle nous apprendra-t-il quelque chose de plus que nous ne savions pas encore ?

Le plus grand défaut d'Oedipe Roi est peut-être son succès. Tout le monde connaît la conclusion de l'histoire : Oedipe a tué son père, épousé sa mère, il se percera les yeux et sera banni de la cité. En revanche, on connaît moins l'histoire qui précède ces révélations. C'est sur ce point précisément que l'Oedipe Roi de Sophocle est intrigant.

Si Oedipe Roi n'était inventé qu'aujourd'hui, nous n'en dirions sans doute pas grand-chose, mais si cette pièce maîtresse du théâtre classique n'avait pas été créée plus tôt, notre héritage culturel serait radicalement différent. Il a semblé aux yeux de votre modeste libraire reconnaître dans cette pièce tous les fondements qui ont permis à de nombreux auteurs postérieurs de fonder ou de contester leurs hypothèses concernant le destin, et c'est pourquoi Oedipe Roi mérite sa place parmi les oeuvres incontournables.

Classique de la littérature française, commande préparée en 24 h.
Livre neuf

Cyrano de Bergerac

 4,50 EUR
Auteur : Edmond ROSTAND
Date de parution : 2006
Nombre de pages : 416

Cyrano de Bergerac, qui ne défaille à ce simple nom ? Sa seule évocation, avec sa lyre, sa fougue, son immatérialité et la pureté de ses tirades, tient d'une époque révolue, de quelque chose comme on n'en fait plus. Même pour l'époque d'Edmond ROSTAND, un je-ne sais-quoi, un parfum 1600, un mélange de CERVANTES et de SHAKESPEARE, un mélange de sveltesse et d'élixir. Cyrano de Bergerac est une pièce faite de mots qui sans aucune doute répugnent à dire leur âge tant ils sont éternels : ils se déploient et se jouent tels qu'on les croirait tombés, au hasard, d'un manuscrit perdu, d'une poche oubliée de BEAUMARCHAIS ou autre devanciers inspiré par quelque muse des temps du beau français. Et l'on a beau marcher, par avant, par après, rien de comparable ne s'est jamais rejoué dans ce que l'on appelle de ses belles lettres le Théâtre Français.

Votre étagère
Cart
0
trait de séparation du site de la librairie en ligne malkavian
trait de séparation du site de la librairie en ligne malkavian